Et si on parlait un peu de magie

Matériel à fabriquer pour artiste magicien et mentaliste


Voici un modèle de boite à magie pour magicien facile à reproduire en celluloïd. Comme la boîte d’allumettes suédoises, elle se compose de deux parties : la boite proprement dite, ou la cuvette, et le fourreau ou glissière. La cuvette est en carton. Le fourreau représenté par la figure ci-dessous est en celluloïd. C’est une pellicule transparente qui a l’épaisseur d’une feuille de papier assez fort. On en trouve dans le commerce ou chez des artistes passionnés qui font la fabrication pour le plaisir.

Quand la cuvette a été introduite dans sa gaine en celluloïd, l’ensemble à l’aspect d’une boîte en carton munie d’un couvercle en verre. Les confiseurs emploient ces boites pour loger des pastilles ou de menus bonbons, qui sont ainsi présentés d’une façon originale. Pour confectionner la gaine transparente d’une boite à magie ayant les dimensions d’une boite d’allumettes suédoises, on découpe dans une feuille pellicule de celluloïd un rectangle mesurant 65 millimètres dans un sens et mi dans l’autre. On l’applique sur une matrice en fer ayant les dimensions de la cuvette en carton.


Voici comment on procède

Tout d'abord ce tour ne nécessite pas d'avoir une dextérité exemplaire et encore moins de faire un empalmage simple comme peut le faire un artiste magicien comme en voit sur ce site. Tout est dans le matériel.
Reportons-nous à la figure ci-contre. On applique un des petits côtés de la pellicule, celui qui mesure 65 millimètres, sur l’arête AB de la matrice en fer et on recouvre le rectangle ABCD.

boite magie


On rabat la bande de celluloïd sur l’arête DC pour recouvrir le rectangle CDFG. Il faut avoir soin de bien marquer le pli DC sur l’arête de la matrice. On opère de la même manière pour les deux autres faces. L’extrémité de la bande déborde alors de un centimètre sur l’arête AB.

On la rabat et on la colle, avec de la pâte de celluloïd, sur le côté AB du rectangle ABCD. C’est cette face du parallélépipède qui sera le dessous de la gaine. La pellicule en celluloïd qui constitue le fourreau de la cuvette n’est pas très résistante. Il est prudent de donner à la matrice en fer, en hauteur et en largeur, un demi-millimètre de plus que la boîte en carton, afin que la cuvette glisse plus facilement dans le fourreau.

On peut confectionner des boites de plus grandes dimensions. L’épaisseur de la feuille de celluloïd dépendra des proportions en longueur, largeur et hauteur de la cuvette en bois ou en carton.

Si on emploie une feuille de celluloïd noir ou couleur acajou, on pourra construire une boîte à magie pour magicien à double tiroir (boîte aux apparitions ou aux disparitions) d’une certaine dimension.

L'utilisateur a compris que l'artiste mentaliste doit faire lui-même son matériel.

Le rôle de l’artiste ne s’arrête pas sur scène, il doit confectionner et améliorer chaque jour son matériel. Grâce à ceci, il sera un avec tout le sens du mot pour le public.

U